Niger : Formations PESU et SMPE

Categories: Events & Training / News / Comments OffPosted on: March 4, 2016

Niger_Dec_15_1

Le Groupe de travail sur la protection de l’enfance au Niger a organisé trois formations sur les Standards minimums pour la protection de l’enfance dans l’intervention humanitaire (SMPE), à Niamey et Diffa en décembre 2015 avec le soutien de Save the Children. Au total, 87 participants ont été formés, issus des structures étatiques, des ONG locales / nationales et des ONG internationales.

The GTPE du Niger œuvre à améliorer la protection des enfants touchés par les violences extrémistes, l’insécurité et les crises alimentaires récurrentes. Les organisations membres mènent des activités dans les domaines des espaces amis des enfants, de l’IDTR, de la gestion des cas, de l’appui aux mécanismes communautaires de protection de l’enfance, du soutien aux enfants associés ou présumés associés aux forces et groupes armés ainsi qu’en matière de sensibilisation sur les risques de protection. Toutefois, les SMPE ne sont pas encore intégrés dans les stratégies et actions du GTPE du Niger.

Recommandations

1. Vulgarisation et intégration des SMPE

a)    Les participants et leurs organisations ne s’étant pas préalablement engagés à des actions devraient faire suite aux formations.  Chaque responsable de programme devrait indiquer quelques actions de suivi de formation. Chaque organisation participante devra s’assurer de partager et restituer les informations principales/outils de l’atelier aux autres membres de son équipe (et non seulement les acteurs de protection de l’enfance).

b)     Afin de tenir compte de l’augmentation du nombre d’acteurs humanitaires dans le contexte actuel d’urgence, l’organisation de formations sur les SMPE à une fréquence semestrielle ou annuelle pour tenir compte de l’augmentation du nombre d’acteurs humanitaires dans le contexte actuel d’urgence.

c)     La réalisation des vidéos du GTPE et celles sur les SMPE en version haoussa.

2. Formations, supervision formative et auto-formation

Dans des contextes d’urgence, le manque d’agents formés et expérimentés en matière de protection de l’enfance et caractéristique. Toutefois, les ateliers de formation passent pour une perte de temps. Des alternatives telles que la supervision formative et l’auto-formation devraient être mises en place.

3. Participation des enfants et des jeunes

Il est nécessaire de renforcer les compétences des enfants et des jeunes ainsi que la redevabilité des acteurs de protection de l’enfance à leur égard.

a) Systématiser la participation d’organisations d’enfants et de jeunes aux réunions et activités de la coordination, comme moyen de renforcer leurs capacités et d’améliorer le plaidoyer en faveur des droits de l’enfant au Niger.

b) Organiser un atelier spécifique sur les SMPE.

 

 

 

 

Tags: ,

Briefing Kit